Présentation du langage Go – Mardi 2 juin 2015

GDG Finistère Gopher<

Pour notre prochain événement, le mardi 2 juin, le GDG Finistère et le FinistJUG vous proposent une soirée de présentation du langage Go. Ca se passera à la Cantine Numérique Brestoise, à partir de 18h30.

Pour cette présentation de Go nous comptons sur 3 intervenants qui nous partageront leurs expérience avec le langage :

Le programme de la soirée

1 – Introduction à Go

La soirée démarrera avec une introduction à Go par Pierre Zemb, qui en plus de nos présenter le langage, va nous raconter comme il s’est lancé sur le sujet, les obstacles qu’il a trouvé, les bons moments et les moins bons… bref, il nous expliquera les bases de Go tout en nous parlant de son utilisation dans la vraie vie du point de vue d’un jeune développeur penché DevOps.

Introduction à Go

Vous avez peut-être entendu parler du golang, ce petit langage open-source porté par Google. De nombreux produits récents comme Docker, etcd, ou encore Juju utilise ce langage. Venez le découvrir au travers de ce talk d’introduction ! Au programme, la la philosophie du langage, et du code allant du Hello World au serveur Web.

GDG Finistère Gopher

Ancien alternant au Crédit Mutuel Arkéa, Pierre Zemb est actuellement en quatrième année à l’ISEN Brest, où il s’est spécialisé en Génie Logiciel. Son projet scolaire actuel l’amène à faire du redéploiement d’applications sous conteneurs. Etudiant le jour, bidouilleur la nuit, il se passionne pour le mouvement DevOps. Il rejoindra notamment OVH pour un stage en Pologne cet été puis pour une alternance sur Brest afin de travailler sur le tout dernier produit de la firme: RunAbove.

2 – Vous voulez des APIs robustes, rapides et faciles à coder ? Utilisez Go !

La suite de la soirée sera à la charge de Horacio Gonzalez, qui nous montrera comment utiliser Go pour construire rapidement des serveurs REST fournissant des APIs robustes et performantes.

Vous voulez des APIs robustes, rapides et faciles à coder ? Utilisez Go !

Vous devez donc coder une nouvelle API, c’est ça ? Et vous vous demandez quelle technologie utiliser. D’un côté vous aimeriez rester en terrain connu, sortir votre bon vieux Spring et on ne parle pas plus, ou peut-être tester des alternatives plus légères, comme Spark Java, toute en restant dans votre JVM. De l’autre, vous avez entendu parler de ce truc de hippie, ce couple infernal de NodeJSExpressJS, mais vous avez du mal à vous dire que vous allez utiliser JavaScript côté serveur… Et si je vous donnais une alternative intéressante ?

Dans ce talk nous allons voir comment on peut utiliser le langage Go pour construire rapidement une API REST robuste et performante, comment on va pouvoir la déployer facilement et comment elle va supporter des montées en charge qui feraient pâlir d’envie la concurrence. Le tout avec un focus sur le code, en base à un vrai exemple d’utilisation.

GDG Finistère Gopher

Malgré ce que son accent espagnol bien prononcé peut suggérer, Horacio Gonzalez est arrivé en France il y a une quinzaine d’années déjà. Passionné d’informatique, dans laquelle il est tombé depuis tout petit, il a découvert Java en 1997 et depuis il n’a pas arrêté de bosser autour.

Après quelques années comme architecte technique au Crédit Mutuel Arkea, Horacio travaille actuellement à Cityzen Data, entreprise spécialisée dans la collecte, stockage et traitement de données des capteurs. Il est aussi leader et cofondateur du GDG Finistère et du FinistJUG (le JUG français le plus proche de la Silicon Valley !).

3 – De l’outillage Go pour et par des DevOps

Pour finir la soirée nous aurons le retour d’expérience de Steven Le Roux, qui nous présentera son utilisation de Go pour créer des outils de

3 – De l’outillage Go pour et par des DevOps

Même si on peut utiliser Go pour faire du développement des APIs web, là où le langage a obtenu ses lettres de noblesse est dans le cadre des outils système, de l’infrastructure. Vous avez sans doute entendu parler de Docker, mais savez vous qu’il est écrit en Go ? Le gestionnaire de paquets pour le cloud Juju ? Aussi codé en Go. Packer, outil de génération de machines multiplateformes ? Go, bien entendu…

Dans ce talk nous allons montrer comment un profil plus sysadmin-réseau-devops peut se servir de Go pour créer de l’outillage, en passant en revue des bibliothèques et des fonctionnalités qui rend le langage très séduisant pour ce type d’utilisation, le tout autour d’un vrai exemple d’application.

GDG Finistère Gopher

Steven Le Roux est ingénieur d’infrastructures à OVH. Doté d’un background réseau, il travaille notamment sur les problématiques d’infrastructures distribuées et le BigData. Il participe notamment à la conception et à l’implémentation de la solution de détection d’attaques AntiDDoS propre à OVH.

Informations pratiques

La Cantine

La soirée se passera le mardi 2 juin à La Cantine Brest, dans les locaux de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (20 rue Duquesne, au centre ville de Brest), à partir de 18h30.

L’entrée est libre et gratuite, comme d’habitude, mais nous vous demandons de vos inscrire à l’avance pour nous aider à gérer l’aspect logistique (et l’apéro, bien entendu). Le tirage au sort de la licence IntelliJ se fera parmi les personnes inscrites, bien entendu.

Le tirage au sort ?

JetBrains

Et oui, vous le savez bien, grâce à notre partenariat avec JetBrains nous avons une licence de IntelliJ Idea à offrir pendant la soirée. IntelliJ est considéré par beaucoup de développeurs comme le meilleur éditeur Java actuel. Sa version Community est gratuite, et elle permet de voir pourquoi tant de développeurs aiment cet IDE (d’ailleurs, le nouveau éditeur Android, Android Studio est basé sur cette version Community d’IntelliJ).

Inscriptions

Les inscriptions à l’événement se font via EventBrite :

Il y a aussi un Evénement G+ sur lequel pour pouvez vous inscrire, si vous préférez ce système.

Venez nombreux, passez l’information autour de vous. Aidez-nous à que toutes les personnes potentiellement intéressées reçoivent l’information !

Google IO Extended Brest 2015

Google IO, la conférence Google pour les développeurs, se tiendra cette année les 28 et 29 mai à San Francisco. Comme chaque année, les entrées sont parties en moins d’une heure, et il y a une grosse liste d’attente même pour le streaming de la conférence…

Comme les années précédentes, le GDG Finistère et le FinistJUG, avec le support de Google France et de la Cantine Brestoise, allons organiser une retransmission en directe de la keynote principale de Google IO, là où les principales nouveautés sont annoncées.

logo_io_extended_550px

Ca se passera le jeudi 28 mai, à partir de 18h et jusqu’à tard dans la soirée. Au menu, la retransmission de la keynote, et ensuite des commentaires et des entretiens faites par nos ambassadeurs Google IO Extended (des gens de Google France et des GDGs français qui seront sur place). N’hésitez pas à vous inscrire sur la page Google+ de l’événement, car les places sont limitées…

Concours : #moietmaboitenoire

Comme on vous annonçait la semaine dernière, le vendredi 24 avril à 20h00 au Multiplexe Liberté, la Cantine Numérique Brestoise et le FinistJUG vous propose une soirée exceptionnelle sur le thème de la surveillance de masse sur Internet. Cette soirée se déroulera en deux temps avec la projection du documentaire CITYZENFOUR, suivie d’une conférence-débat sur le projet CaliOpen avec Laurent Chemla.

Nous vous proposons de gagner 2 places en participant à un petit concours : envoyez un twit avec @AnDaolVras et/ou @FinistJUG en copie avec un selfie sur le thème moi et ma boîte noire, ou simplément #moietmaboitenoire. La Cantine et le FinistJUG attribuerons une place aux deux selfies les plus illustrateurs, créatifs et fun ! #PJLRenseignement »

A vos smartphones!

Concours ouvert jusqu’à jeudi minuit

Projection de CITIZENFOUR et conférence-débat avec Laurent Chemla

Le vendredi 24 avril à 20h00 au Multiplexe Liberté, la Cantine Numérique Brestoise et le FinistJUG vous propose une soirée exceptionnelle sur le thème de la surveillance de masse sur Internet. Cette soirée se déroulera en deux temps avec la projection du documentaire CITYZENFOUR, suivie d’une conférence-débat sur le projet CaliOpen avec Laurent Chemla.

Projection de CITYZENFOUR

En 2013, Edward Snowden révèle des documents secret-défense en provenance de la NSA, déclenchant l’un des plus grands séismes politiques aux États-Unis. Sous le nom le code CITIZENFOUR, il contacte la documentariste américaine Laura Poitras, qui part le rejoindre à Hong Kong et réalise en temps réel CITIZENFOUR, un document historique unique et un portrait intime d’Edward Snowden.

Documentaire – 2015 – Allemagne/USA – VOST Fr Oscar 2015 du Meilleur documentaire
Consulter le dossier de presse de CITYZENFOUR.

Présentation et débat autour de CaliOpen

De très nombreux projets de messagerie sécurisée ont démarré en réaction aux révélations d’E. Snowden : MailPile, Black mail Alliance, Bimessage et ProtonMail sont les plus connus, mais il en existe probablement des centaines d’autres. […]

Après de nombreux mois passés à ne penser que design et fonctionnalités, CaliOpen a décidé de proposer un service qui permettra à ceux qui le voudront de réunir, au sein d’une interface unique, toutes leurs conversations privées. Leur email bien sûr (qui pourra rester le même), mais aussi leurs échanges privés via Facebook, ou Twitter, leurs échanges écrits via Skype ou autre système de chat en ligne, voir dans un futur probable, leurs SMS.

Relancé après les révélations de Snowden et l’affaire PRISM, CaliOpen vise à proposer une messagerie sécurisée et confidentielle permettant de protéger les communications électroniques. L’actualité récente nous a montré encore une fois comment la confidentialité des communications et le resté de la vie privée sont menacées non seulement sous des régimes totalitaires mais aussi dans nos démocraties occidentales. CaliOpen veut donc donner des outils pour permettre à monsieur-tout-le-monde de se rapproprier la confidentialité de ses échanges sur le net sans lui demander pour autant d’être un féru de cryptographie.

Le projet est initié et propulsé par Laurent Chemla, un des grands anciens de l’internet français, fondateur de Gandi et l’un des moteurs de La Quadrature du Net.

Qui est Laurent Chemla

Laurent Chemla est un informaticien et entrepreneur français, précurseur dans le domaine d’Internet.

Après avoir participé au développement de logiciels sur la gamme de micro-ordinateurs Atari, il fonde le principal registrar français, Gandi, en 1999 avec Valentin Lacambre, Pierre Beyssac et David Nahmias. En 2002, Laurent Chemla écrit le livre Confessions d’un voleur : Internet, la liberté confisquée, où il décrit sa vision d’Internet.

En 2013, après que PRISM (programme de surveillance) a été révélé, il annonce vouloir relancer son projet CaliOpen, une plateforme de courrier électronique à même de garantir la confidentialité des communications.

Le 28 mars 2014, il intègre le comité stratégique de l’association La Quadrature du Net.

La projection et la conférence seront suivies d’un pot convivial pour continuer les échanges.

Tarif

logomultiplexe_fondblanc

6 euros pour tous, en réservant jusqu’à la veille. Tarifs habituels du Multiplexe Liberté le jour même.

Réservation en ligne possible ICI.

Cette soirée est soutenue par le Multiplexe Liberté.

Soirée Cassandra – Mardi 10 mars 2015

Cassandra au FinistJUG

A peine notre soirée Docker passée, il est temps d’annoncer la prochaine séance du FinistJUG : le mardi 10 mars nous ferons une soirée dont le sujet principal sera Apache Cassandra, une des bases de données NoSQL les plus utilisées aujourd’hui.

Le programme de la soirée

1 – Apache Cassandra

Cassandra est une base de données NoSQL (la plus utilisée après MongoDB) basée sur une structuration en paires clé-valeur et une architecture relationnelle orientée colonne. Développée à l’origine par Facebook pour leurs besoins internes, Cassandra a été placée sur licence libre et rapidement adoptée par plusieurs grandes entreprises gérant d’importants volumes de données, telles que Twitter ou Digg.

Duy Hai Doan

Pour notre talk principal de la soirée nous avons le plaisir de recevoir Duy Hai Doan, qui viendra nous faire une introduction à Cassandra, en expliquant les concepts et les cas d’utilisation de cette base de données. Après cette introduction et des questions-réponses qui s’en suivront, Duy nous fera une séance de live-coding pour nos montrer comment utiliser Cassandra comme base pour un moteur de chat.

Apache Cassandra

Cassandra au FinistJUG

Dans la première partie de ce talk nous allons faire une présentation générale de Cassandra, de son modèle de données et les bonnes pratiques de modélisation: comment passer du monde SQL au monde NoSQL. Cela sera suivi d’une séance de live-coding pour construire KillrChat, le chat scalable avec Cassandra. Ce sera l’occasion de mettre en pratique la dé-normalisation ainsi que de passer en revue les frameworks de Cassandra pour développeurs Java.

Duy Hai est évangéliste technique pour Datastax, l’entreprise commerciale derrière Apache Cassandra. Il partage son temps entre donner des présentations/meetups/talks sur Cassandra, développer sur des projets open-source pour la communauté et aider les projets utilisant Cassandra. Avant Datastax, Duy Hai a été développeur freelance Java/Cassandra.

2 – Projet Valhalla

Le projet Valhalla cherche à explorer et tester des nouvelles fonctionnalités du langage et la machine virtuelle Java, comme les value objects ou les génériques de types primitifs. On ne sait pas combien de ces modifications proposées vont finir par atterrir dans des futures versions du JDK, mais à minima le projet Valhalla est une fenêtre sur ce que Java peut devenir.

Et pour nous parler de ce projet, nous comptons sur notre Christophe Huntzinger qui prendra le micro une fois de plus pour rentrer dans les détails de la vie intime de la JVM.


Informations pratiques

La Cantine

La soirée se passera le mardi 10 mars à La Cantine Brest, dans les locaux de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (20 rue Duquesne, au centre ville de Brest), à partir de 18h30.

L’entrée est libre et gratuite, comme d’habitude, mais nous vous demandons de vos inscrire à l’avance pour nous aider à gérer l’aspect logistique (et l’apéro, bien entendu). Le tirage au sort de la licence IntelliJ se fera parmi les personnes inscrites, bien entendu.

Le tirage au sort ?

JetBrains

Et oui, vous le savez bien, grâce à notre partenariat avec JetBrains nous avons une licence de IntelliJ Idea à offrir pendant la soirée. IntelliJ est considéré par beaucoup de développeurs comme le meilleur éditeur Java actuel. Sa version Community est gratuite, et elle permet de voir pourquoi tant de développeurs aiment cet IDE (d’ailleurs, le nouveau éditeur Android, Android Studio est basé sur cette version Community d’IntelliJ).

Inscriptions

Les inscriptions à l’événement se font via EventBrite :

Il y a aussi un Evénement G+ sur lequel pour pouvez vous inscrire, si vous préférez ce système.

Venez nombreux, passez l’information autour de vous. Aidez-nous à que toutes les personnes potentiellement intéressées reçoivent l’information !