Soirée FinistJUG le 21 février : Au secours, c’est du GWT !

FinistJUG

Dans une époque où le développement d’applications web rime souvent avec Angular, React, Vue et d’autres frameworks JavaScript à la mode, le FinistJUG vous invite pour notre soirée de février à vous laisser emporter dans un voyage aux parfums retro vers une vieille connaissance de beaucoup d’entre nous : GWT. Pour cela nous comptons sur quelqu’un qui connaît bien GWT, mais qui sait aussi se débrouiller avec beaucoup de ces frameworks JS modernes, Pascal Lombard. Son défi ? Nous montrer qu’en 2017 GWT reste une alternative pertinente pour faire des applications web.

Le programme de la soirée

Au secours, c’est du GWT !

Au secours, c’est du GWT !

Mais siiii, vous vous souvenez, Google Widget Toolkit, le cadriciel de Google pour transpiler du Java vers du Javascript. Il a depuis, et c’est un euphémisme, éte supplanté par d’autres technologies, qui de plus en plus… font la même chose. Du coup, pourquoi ne pas jeter un oeil dans le rétroviseur pour voir à quoi ca ressemble, du GWT en 2017 ?

Lors de cette présentation, nous ferons le tour des fonctionnalités apportées par un cadriciel GWT actuel, Errai 4 de Red Hat. Injection de dépendance, Data-Biding, canevas HTML5, bus événementiel, JAX-RS, bref de quoi satisfaire les assoiffés de buzzwords.

Vous n’en sortirez probablement pas convertis, mais au moins, convaincus qu’il a encore de beaux restes.

Pascal Lombard développe des logiciels avec enthousiasme au Crédit Mutuel Arkéa. Éternelle victime de la mode, il aime tester les technos dont bruissent les blogs, mais trouve que la vie est trop courte pour coder des Hello World.

Informations pratiques

La Cantine

La soirée se passera donc le mardi 21 février à partir de 18h30 dans les nouveaux locaux de La Cantine Brest, aux Ateliers des Capucins (25 Rue de Pontaniou, juste à la sortie de Téléphérique côté Rive Droite).

Important : Si vous arrivez après 19h, allez au p.c. sécurité des Capucins et dites que vous venez au JUG.

L’entrée est libre et gratuite, comme d’habitude, mais nous vous demandons de vos inscrire à l’avance pour nous aider à gérer l’aspect logistique (et l’apéro, bien entendu). Le tirage au sort de la licence IntelliJ se fera parmi les personnes inscrites, bien entendu.

Le tirage au sort ?

JetBrains

Et oui, vous le savez bien, grâce à notre partenariat avec JetBrains nous avons une licence de IntelliJ Idea à offrir pendant la soirée. IntelliJ est considéré par beaucoup de développeurs comme le meilleur éditeur Java actuel. Sa version Community est gratuite, et elle permet de voir pourquoi tant de développeurs aiment cet IDE (d’ailleurs, le nouveau éditeur Android, Android Studio est basé sur cette version Community d’IntelliJ).

Et comme la dernière fois nous n’avons pas eu de tirage, nous vous proposons un tirage double pour cette soirée, deux licences seront mises en jeu.

Inscriptions

Ces derniers mois on nous a fait bien comprendre qu’on est en 2017 et que nos outils de communication et d’inscription étaient, on va dire, un peu vieillots… On a donc décidé de revenir à la mode et nous sommes passés sur Meetup.

Alors maintenant, pour vous inscrire au JUG, cap sur la page Meetup du FinistJUG !.

Cela vous permettra aussi de rester informés de nos soirées. Et, comme d’habitude, inscrivez-vous, propagez l’information autour de vous, encouragez vous collègues à y assister !

Devoxx jour 1 (III)

Troisième et dernière partie de mon compte-rendu de la première journée de Devoxx. La première partie est ici, la deuxième est .

Je m’était arrêté après la présentation Vaadin-Scala-HTML5. Ensuite, comme d’habitude, encore un café (punaise, je suis accro !), et rapidement j’ai filé vers le dernier Tools in action de la journée. Dans mon cas, j’avais choisi GlassFish : Application versioning and high-availability rolling upgrade, par Marian Muller.

Au travail je n’utilise pas GlassFish encore 😉 ), plutôt Tomcat avec quelques Jetty et JBoss par-ci et par-là. Mais le sujet de la présentation en soi était très intéressant pour moi, car les mises en production sans interruption de service, le versionng des livrables et les retours en arrière rapide sont des sujets très sensibles, surtout dans un environnement bancaire.

Marian nous a présenté comment la nouvelle version de GlassFish va permettre de gérer ce cycle de déploiement de façon native et très simple. Bien sûr, avec l’outillage qui va bien, il est possible de faire la même chose, voire mieux, sur Tomcat… mais il faut construire (et ensuite maintenir et faire évoluer) cet outillage. Il faudra que je regarde si sur les dernières versions de Tomcat ou Jetty ils incorporent ce type d’outil…

Après cette session, j’ai hésité à rentrer à l’hôtel, la journée avait été chargé et les BOFs (discussions plus informelles du soir, dans des petites salles) ne m’intéressaient pas trop. Mais je me suis donné du courage et je suis resté au BOF de Vaadin.

Normalement c’était une rencontre pour des utilisateurs de Vaadin, et moi je voulais surtout le découvrir et le comparer avec notre approche full GWT. Mais je me suis dit qu’il serait un bon moment pour initier la conversation avec des gurus Vaadin et avoir quelques pistes pour notre réflexion.

Et quelque part ça a marché, même très bien. Je suis sorti de là avec un bouquin sur Vaadin (et un t-shirt), quelques réponses, encore plus de questions et une certitude : il faut que je teste Vaadin, mais pas qu’un Hello World: mais une vrai POC sur des vrais problématiques, afin de pouvoir confirmer (ou pas) les premières impressions. Car de mon point de vue de développeur GWT, Vaadin semble la même chose mais beaucoup plus simple…

Et après Vaadin, on a décidé que la journée a été bien chargée, et on a pris le tranway pour l’hôtel. Ensuite, pour bien fini la journée, on est allé dîner avec les JUGers français à un pub irlandais près de la gare. Un dîner donc très geek, entre développeurs, des gars qui aiment coder, qui aiment la technique, qui n’aspirent pas à devenir des chef de projet, remplir des tableurs de plannings, ou partir à une MOA quelconque…

Bref, un très bon moment de partage, avec quelques bières et un énorme hamburger pour le rendre encore meilleur.

Bila de la journée ? Très positif ! Malgré un début un peu décevant, le reste des sessions ont été très intéressantes, les échanges enrichissants et le dîner entre JUGers a été la cerise sur le gâteau.