Piqûre de de rappel : Soirée JavaScript pour le développeur Java

Un petit message pour vous rappeler que ce soir nous organisons une séance FinistJUG sur le thème JavaScript pour le développeur Java avec aux commandes Christophe Jollivet (développeur chez Apside et leader du JUG de Tours).

Et en première partie de soirée, Christophe Huntzinger (évangéliste Java chez Thales) nous parlera d’une des nouveautés les plus attendus du JDK 8, les expressions lambda.

La soirée se passera à La Cantine Brest, dans les locaux de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (20 rue Duquesne, au centre ville de Brest).

Voici donc, une fois de plus, l’affiche de la soirée, à diffuser sans modération :

Ssoirée FinistJUG mardi 16 avril – JavaScript pour le développeur Java

Comme d’habitude, nous avons mis en place le formulaire d’inscription sur EventBrite :

Il y a aussi un Evénement G+ sur lequel pour pouvez vous inscrire, si vous préférez ce système

Venez nombreux, on vous attend ce soir à  La Cantine Brest !

Affiche pour la soirée du mardi 16 avril – JavaScript pour le développeur Java

FinistJUG

Comme promis, voici l’affiche pour la soirée de mardi prochain. Cette fois la soirée se passera à La Cantine Brest, dans les locaux de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (20 rue Duquesne, au centre ville de Brest).

Je vous rappelle le programme :

JavaScript pour le développeur Java

Christophe Jollivet (développeur chez Apside et leader du JUG de Tours) était, comme beaucoup d’entre nous, très réfractaire à JavaScript et faisait tout pour l’éviter. Et pourtant, après se être décidé à re-apprendre le langage et comprendre l’écosystème JavaScript actuel, il passe une bonne partie de son temps personnel à coder en JavaScript.

Dans sa présentation Christophe va donc nous expliquer pourquoi et comment l’ancien détracteur de JavaScript est devenu un fan du langage et, en orientant sa présentation vers des développeurs Java comme lui, essayer de nous faire regarder JavaScript sous un autre angle, à apprécier ses forces, à mieux comprendre ses faiblesses et à nous donner envie de s’y essayer.

La présentation sera structurée en deux parties :

JavaScript pour le développeur Java

De part la ressemblance entre leurs noms et d’une syntaxe que à la base peut sembler très proches, il est facile de sous-estimer les profondes différences existantes entre JavaScript et Java. Pour les développeurs web Java, leur vision de JavaScript est souvent tâché de méconnaissance. Ayant été obligé de bricoler des bouts de JavaScript pour faire marcher la partie IHM de leur application, le développeur Java a en général une vision partielle et mal maîtrisée du langage.

Si vous ne savez pas ce que sont l’héritage par prototype et la coercition de type, si vous ignorez que la portée par défaut d’une variable est la fonction et non le bloc, alors cette présentation est pour vous. Si vous vous demandez comment fonctionnent ces drôles de blocs conditionnels sans opérateur, comment faire de l’introspection, et où sont les constructeurs de vos objet cette présentation est pour vous aussi.

Au cours de cette présentation nous balayerons les caractéristiques de JavaScript du point de vue du développeur Java en appuyant notamment sur les différences entre les deux langages et ce qui peut se transformer en piège pour le développeur qui aurait juger inutile d’apprendre JavaScript.

La caisse d’outils du développeur JavaScript

Au secours, votre chef a vu dans DSI-01-MAG-INFORMATIQUE que l’avenir est au application Web et il veut maintenant que tous vos projets soient en JavaScript. Vous paniquez parce que la dernière fois que vous avez fait du JavaScript, c’était à la faculté dans un éditeur de texte et vous débugguiez en affichant des boites de dialogue.

Au cours de cette présentation, nous verrons que l’écosystème JavaScript a évolué et que vous disposez maintenant de frameworks complets gérant vos couches de présentation, vos test, vos dépendances et même le backend de vos applications. Nous verrons aussi que l’outillage a progressé et que nous pouvons maintenant faire du débuggage comme dans nos application Java, de l’intégration continue et même de l’audit de qualité !


Jdk 8 et les lambda expressions: syntaxic sugar ou révolution pour le langage java ?

En première partie de soirée, Christophe Huntzinger, Évangéliste Java chez Thales, nous parlera des lambda expressions, une addition qui, au moins sur le papier, est une des évolutions majeurs à apparaître dans la prochaine monture de la JVM. Mais qu’est-ce qui se cache derrière le terme « lambda expression » et en quoi ça m’intéresse, moi développeur Java ? Les lambda expressions sont du simple sucre syntactique pour faire plus facilement ce que je fait déjà, ou ça va changer durablement le développement sur JVM ?

Ssoirée FinistJUG mardi 16 avril – JavaScript pour le développeur Java

Comme d’habitude, nous avons mis en place le formulaire d’inscription sur EventBrite :

Il y a aussi un Evénement G+ sur lequel pour pouvez vous inscrire, si vous préférez ce système

Venez nombreux, passez l’information autour de vous. Et si vous voyez que l’affiche n’est pas présent dans votre coin café, s’il vous plaît, imprimez-le et collez-le quelque part bien visible ! Aidez-nous à que toutes les personnes potentiellement intéressées reçoivent l’information !

Slides de la soirée FinistJUG Apache Camel le 21 mars

Voici les slides de la présentation Apache Camel de Xavier de jeudi dernier :

Et voici les slides de la présentation sur le développement rapide d’applications web sur la JVM :

Piqûre de rappel : soirée FinistJUG JavaFX 2 le 28 février

FinistJUG

Un petit message pour vous rappeler que demain soir, 28 février, à partir de 18h30, nous organisons notre prochaine soirée. Au menu, du JavaFX 2 par Thierry Wasylczenko, et en première partie de soirée, une présentation sur sur Java et le GPGPU par Jean-Baptiste Ollagnon

Je profite pour vous rappeler que la soirée ne se fera pas à l’ENIB comme d’habitude, mais à La Cantine Brest, dans les locaux de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (20 rue Duquesne, au centre ville de Brest).

Je vous laisse donc ici l’affiche de la soirée comme une petite piqûre de rappel :

affiche-20130228-v1-1750x2475

N’oubliez pas de vous inscrire :

A demain soir !

Soirée JavaFX 2 : l’affiche

Mik m’a fait remarquer que j’avais oublié de mettre en ligne l’affiche de la soirée de jeudi prochaine. Alors, avec un peu de retard, voici l’affiche de la soirée :

affiche-20130228-v1-1750x2475

Je profite pour vous rappeler que la soirée ne se fera pas à l’ENIB comme d’habitude, mais à La Cantine Brest, dans les locaux de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (20 rue Duquesne, au centre ville de Brest).

N’oubliez pas de vous inscrire :

Venez nombreux, passez l’information autour de vous. Et si vous voyez que l’affiche n’est pas présent dans votre coin café, s’il vous plaît, imprimez-le et collez-le quelque part bien visible ! Aidez-nous à que toutes les personnes potentiellement intéressées reçoivent l’information !

Prochaine soirée FinistJUG : jeudi 28 février 2013 – JavaFX 2

FinistJUGAprès notre soirée sur Cloud Foundry de mi-janvier, le FinistJUG revient aux affaires avec une nouvelle soirée le jeudi 28 février. Nous recevrons la visite de Thierry Wasylczenko,  de l’ElsassJUG, qui va nous faire une présentation de JavaFX 2.

Après quelques présentations autour de JEE et des technologies web, il était temps de changer un peu et de toucher à d’autres sujets, comme le développement client lourd en Java.  Et la visite de Thierry nous a semblé l’opportunité idéale pour cela.

Après avoir été déçu par la première monture de la plateforme, Thierry Wasylczenko s’est passionné par JavaFX  avec JavaFX 2, qui est pour lui une excellente plateforme pour le développement d’applications. Et il compte utiliser cette soirée JUG pour nos communiquer sa passion.

La manière de réaliser des applications de type “client lourd” en Java n’a foncièrement pas évoluée depuis plus d’une dizaine d’années. L’utilisation de Swing n’est plus au goût du jour, que ce soit de manière fonctionnelle et visuelle, mis à part l’utilisation de librairies tierces. JavaFX 2 est annoncé comme le successeur de Swing et possède de nombreux atouts qui vous seront présentés lors de cette présentation.

Thierry nous évoquera ce que nous connaissons en tant que développeurs Swing, ce que propose la concurrence et nous fera découvrir au travers une session de live coding le potentiel de JavaFX 2.

Et en première partie de soirée, Jean-Baptiste Ollagnon, développeur logiciel à Thales Systèmes Aéroportés, nous fera une présentation sur Java et le GPGPU, c’est à dire  les techniques d’accès au GPU pour effectuer des traitements génériques et massivement parallèles en Java.

Les  cartes graphiques sont des produits grand public (ce qui permet d’en réduire les coûts par rapport à une architecture trop spécialisée), avec des GPU  taillés pour le calcul parallèle au point d’afficher des performances parfois supérieure à 2 000 % par rapport à un CPU haut de gamme de dernière génération.

Jean-Baptiste va nous montrer dans cette présentation  comment profiter du GPU pour améliorer dramatiquement les performances de nos applications en Java.

La séance se passera le jeudi 28 février à l’ENIB, à partir de 18h30 et jusqu’à 21h. Comme d’habitude, on utilise EventBrite pour les réservations, afin de pouvoir bien gérer la logistique et aussi afin de vous permettre de participer au tirage au sort qu’on fera en fin de séance.

On compte sur vous !

Demain soirée JUG : Ceylon !

Je vous rappelle que demain 5 juin il y a une soirée JUG, dédié aux langages alternatives de la JVM et à Ceylon en particulier.

Des langages comme Groovy ou Scala ont gagné une légitimité certaine ces dernières années, et leur utilisations sur des plate-formes de production commence à se généraliser. Et demain mardi on va vous parler du nouveau venu dans le camp des langages de la JVM, Ceylon. Un langage conçu et sponsorisé par des gars (et filles) de RedHat, assez proche de Java, mais aussi assez différent, avec pour objectif d’apporter à la JVM un langage simple, expressif, concis et structuré de manière homogène. Et un langage encore en cours de développement.

Si vous voulez donc avoir un aperçu en avant première de celui que pour certains pourrait être le « next big one » des langages de la JVM, je vous invite à venir au FinistJUG demain soir et découvrir Ceylon. Cette séance sera aussi l’occasion de voir plus clair dans cet écosystème étonnant des langages alternatifs.

Séance du FinistJUG : Le langage et l'IDE Ceylon, mardi 5 juin 2012

Séance du FinistJUG : Le langage et l’IDE Ceylon, mardi 5 juin 2012

Séance du FinistJUG : Le langage et l'IDE Ceylon, mardi 5 juin 2012

Depuis de nombreuses années, on voit s’élever de nombreuses plaintes sur la syntaxe Java et les limites du langage. Des langages dits « alternatifs » ont vu le jour, et cette tendance est venue s’accélérer avec l’arrivée des langages fonctionnels. Aussi, nous sommes aujourd’hui devant un panel de possibilités pour sortir du carcan de Java « classic » :

public class HelloWorld {

  public static void main(String args[]) {
    System.out.println("Hello, world!");
  }
}

Groovy ?

["Hello", "world!"].each { word ->  print word }

Scala ?

object HelloWorld extends Application {
   Console.println("Hello, world!");
}

Clojure ?

(.. *out* (write "Hello, world!"))

Erlang ?

hello() -> io:format("Hello, world!~n").

Pour la dernière session du FinistJUG avant la pause estivale, nous vous proposons de venir découvrir Ceylon, langage développé par RedHat, avec pour objectif d’apporter à la JVM un langage simple, expressif, concis et structuré de manière homogène. Conçu par Gavin King, a qui on doit déjà Hibernate, ce langage vient sur un terrain déjà bien occupé, aussi cette session sera l’occasion de voir plus clair dans cet écosystème étonnant des langages alternatifs.

Rendez-vous mardi 5 juin, 18h30 à l’ENIB avec aux commandes Stéphane Epardaud, dont vous pouvez déjà suivre l’interview lors de DevoxxFrance à propos de ce nouveau langage, histoire de vous mettre en condition.

Et bien sur, si ce n’est pas déjà fait, pensez à poser deux jours et à vous inscrire pour le BreizhCamp !