Soirée FinistJUG du 15 mars : Et si on codait un bot ? & Une app social pour Devoxx

Pour notre soirée du mois de Mars, le FinistJUG et le GDG Finistère avons le plaisir de vous proposer une soirée très pratique avec deux talks basés sur du live coding.

LE PROGRAMME DE LA SOIRÉE

Et si on codait un bot ?

Depuis 2016, on entend parler des assistants conversationnels partout. Et pourtant ils ne font qu’arriver. Messenger, Slack, Assistant, Alexa, … Toutes ces plateformes appâtent et retiennent vos utilisateurs.

Comment pouvez vous donc profiter du temps passé sur ces outils pour développer votre audience et fournir des services simples et innovants ?

En sortant de cette session, vous aurez toutes les clefs en mains pour développer l’agent conversationnel qui transformera la vie de vos utilisateurs.

Stéphane Castrec est développeur à l’innovation du Crédit Mutuel Arkéa pour allier le meilleur de l’usage et de la technologie au service de nos clients. 

Une appli social pour Devoxx

En Octobre dernier j’ai refait le site web de Devoxx Belgique sous la forme d’une Progressive Web App, pour montrer les possibilités de la technologie. Et suite à ce projet les organisateurs de Devoxx m’ont posé un challenge : faire une application permettant aux sponsors et si possible au public de Devoxx de faire de la prise de contact en scannant le badge d’autres assistants à la conférence. 

Le front de l’application devait être full PWA, fonctionnant sur Chrone, Firefox, Edge et Safari, sur ordinateur, smartphone et tablette. Bien entendu, avec un mode offline et accès direct à l’appareil photo pour le scan de badges (y compris sur iOS). Le tout s’appuyant sur un back en Play Framework de Devoxx pour les profiles et sur un Warp10 pour l’historisation.

Dans cette séance je vais vous live coder la version minimale de cette appli front, avec le scan de badges, la liste de contacts, les détails de chaque contact et le mode offline. Le tout en utilisant la puissance des composants web (what else?).

Malgré ce que son accent espagnol bien prononcé peut suggérer, Horacio Gonzalez est arrivé en France il y a une quinzaine d’années déjà. Passionné d’informatique, dans laquelle il est tombé depuis tout petit, il a découvert Java en 1997 et depuis il n’a pas arrêté de bosser autour.

Après quelques années comme architecte technique au Crédit Mutuel Arkea, Horacio travaille actuellement à Cityzen Data, entreprise spécialisée dans la collecte, stockage et traitement de données des capteurs. Il est aussi leader et cofondateur du GDG Finistère et du FinistJUG (le JUG français le plus proche de la Silicon Valley !) et il a été nommé Google Developer Expert en technologies web.

INFORMATIONS PRATIQUES

La soirée se passera donc le mercredi 15 mars à partir de 18h30 dans les nouveaux locaux de La Cantine Brest, aux Ateliers des Capucins (25 Rue de Pontaniou, juste à la sortie de Téléphérique côté Rive Droite). 

Important : Si vous arrivez après 19h, allez au p.c. sécurité des Capucins et dites que vous venez au JUG.

L’entrée est libre et gratuite, comme d’habitude, mais nous vous demandons de vos inscrire à l’avance pour nous aider à gérer l’aspect logistique (et l’apéro, bien entendu). Le tirage au sort de la licence IntelliJ se fera parmi les personnes inscrites, bien entendu.

LE TIRAGE AU SORT ?

Et oui, vous le savez bien, grâce à notre partenariat avec JetBrains nous avons une licence de IntelliJ Idea à offrir pendant la soirée. IntelliJ est considéré par beaucoup de développeurs comme le meilleur éditeur Java actuel. Sa version Community est gratuite, et elle permet de voir pourquoi tant de développeurs aiment cet IDE (d’ailleurs, le nouveau éditeur Android, Android Studio est basé sur cette version Community d’IntelliJ).

Et comme la dernière fois nous n’avons pas eu de tirage, nous vous proposons un tirage double pour cette soirée, deux licences seront mises en jeu.

Soirée Progressive Web App

FinistJUG

Pour notre dernière soirée avant les vacances, le GDG Finistère et le FinistJUG vos proposent de vous pencher sur les Progressive Web Apps et leur rôle comme alternative aux applications natives et/ou hybrides. Le rendez-vous se tiendra, comme d’habitude, à La Cantine Numérique de Brest, le jeudi 23 juin.

Progressive Web Apps

Applications natives, applications hybrides, site web mobiles… L’éternel débat continue, encore et toujours. Mais, et si une autre voie était possible ?

L’année dernière, lors du Chrome Dev Summit 2015, Google a présenté une nouvelle approche, combinant le meilleur du web et le meilleur des applications : les applications web progressives, ou Progressive Web Apps (PWAs), dont le principe est de combiner les fonctionnalités modernes du web pour offrir une expérience utilisateur de type application.

Introduction aux Progressive Web Apps

PWA au FinistJUG - GDG Finistère

Dans le dernier Google I/O on a pu voir comment les PWA ont passé d’être un concept à une vraie réalité, avec quelques success stories comme Air Berlin, Flipkart ou le Washington Post, et avec de l’outillage pour simplifier la création et mise à point des PWAs.

Dans cette présentation nous allons balayer les concepts derrière les PWAs : les service workers pour gérer la recuperation de ressources en arrière plan, les notifications push et le mode hors ligne, l’app shell pour un démarrage instantanée de l’application, le manifeste et les balises meta pour vous permettre d’installer l’application sur le téléphone… Nous allons aussi présenter la façon de lier ces concepts dans une PWA, et les différents outils qu’on peut trouver pour nous aider. Pour finir, nous verrons un exemple complète de PWA avec Polymer.


Malgré ce que son accent espagnol bien prononcé peut suggérer, Horacio Gonzalez est arrivé en France il y a une quinzaine d’années déjà. Passionné d’informatique, dans laquelle il est tombé depuis tout petit, il a découvert Java en 1997 et depuis il n’a pas arrêté de bosser autour.

Après quelques années comme architecte technique au Crédit Mutuel Arkea, Horacio travaille actuellement à Cityzen Data, entreprise spécialisée dans la collecte, stockage et traitement de données des capteurs. Il est aussi leader et cofondateur du GDG Finistère et du FinistJUG (le JUG français le plus proche de la Silicon Valley !) et, depuis quelques mois, il a été nommé Google Developer Expert en technologies web.

Informations pratiques

La Cantine

La soirée se passera donc le jeudi 23 juin à partir de 18h30 à La Cantine Brest, dans les locaux de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (20 rue Duquesne, au centre ville de Brest).

L’entrée est libre et gratuite, comme d’habitude, mais nous vous demandons de vos inscrire à l’avance pour nous aider à gérer l’aspect logistique (et l’apéro, bien entendu). Le tirage au sort de la licence IntelliJ se fera parmi les personnes inscrites, bien entendu.

Le tirage au sort ?

JetBrains

Et oui, vous le savez bien, grâce à notre partenariat avec JetBrains nous avons une licence de IntelliJ Idea à offrir pendant la soirée. IntelliJ est considéré par beaucoup de développeurs comme le meilleur éditeur Java actuel. Sa version Community est gratuite, et elle permet de voir pourquoi tant de développeurs aiment cet IDE (d’ailleurs, le nouveau éditeur Android, Android Studio est basé sur cette version Community d’IntelliJ).

Inscriptions

Les inscriptions à l’événement se font via EventBrite :

Ou dans la Google+ de l’événement.

Inscrivez-vous, propagez l’information autour de vous, encouragez vous collègues à y assister.